Le spécialiste des établis Etudiant en orfèvrerie à la recherche d’un établi pour exercer à la maison, ou professionnel à la recherche d’un établi solide ou avec des demandes spéciales,

Vous êtes à la bonne adresse chez bench works!

Fondé en 2011 cela représente déjà des centaines d’établis dans près de 7 pays, Belgique, Pays-Bas, France, Royaume Uni et même Russie!…Avez-vous des questions ou voulez-vous voir comment cela se passe, alors faites un tour dans la section des établis de mon site.

Je suis aussi disponible à tout travail se rapportant à l’aménagement d’ateliers, tel que la fabrication de tables, armoires, comptoirs etc…

J’essaye aussi de façon régulière de partager des informations utiles pour d’autres passionnés du bois, sous la forme de « reviews » ou articles. Ces derniers sont en Anglais par facilité.

 

Nouvelles,

11 novembre, 2014 by Timothy Wilmots

De nouvelles photo’s d’établis

établi

Sur la page « sur mesure » j’ai ajouté quelques images d’établis que j’ai construit récemment!

Janvier 17, 2014 by Timothy Wilmots

Une entreprise de Pittsburg USA construit 3 des mes établis MFTC!

mftc

L’établi « MFTC » pour menuisiers que j’ai conçu est maintenant utilisé sur tout les continents mais cette fois ci une entreprise aux USA décide d’en fabriquer

trois pour ces équipes!
Janvier 15, 2014 by Timothy Wilmots

Benchworks plante ses propres arbres!

agro foresterie

En 2012 mon père et moi nous avons décidé de nous lancer dans l’agro-foresterie, il sagit d’une technique qui consiste a planter des lignes d’arbres dans des champs cultivés en laissant asséz d’espace entre les lignes pour pouvoir passer avec les engines agricoles. cette ancienne technique redevient populaire dans certains pays et elle à plusieurs avantages: les arbres régulent l’humidité du sol, empèchent l’érosion et le lessivage d’éléments nutritifs. Sur l’image ci dessus on peut nous voir semer de l’épautre en automne 2013 entre les arbres.

Ci dessous on peut voir la première récolte entre les arbres en été 2013, des quelques 150 arbres environ 10% n’ont pas survécu leur première année. Ils ont déjà été remplacés et on prevoit de
replanter une centaine de noyers début 2014 sur une autre parcelle.

récolte